Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Une lampe à ténèbres

 
Bookmark and Share
 
 
 Une lampe à ténèbres  |  Per Odensten

Traduit du suédois par Régis Boyer
Préface de : Régis Boyer
 

Genre : Littérature suédoise
Collection : Littérature étrangère/Rivages
 
Grand format  | 560 pages.  | Paru en : Février 2010  | Prix : 25.50 €

GENCOD : 9782743620462  | I.S.B.N. : 2-7436-2046-3
Editions : Rivages

 

"Un homme parle d'un camp, situé quelque part en Europe, l'époque est un avenir figé. L'homme a grandi dans le camp comme petit-enfant de celui qui l'a fondé. Dès le début, c'était une sorte de colonie pour jeunes puis l'horizon s'est assombri et l'idéalisme a pris de plus en plus des traits fascistes. Puis le camp est tombé dans l'oubli, seul le gamin et sa famille sont restés. Les baraquements se sont effondrés. Mais soudain une nouvelle époque trouve de nouvelles tâches pour ce camp. Un grand groupe de fugitifs s'y réfugient, une maladie mystérieuse se répand, la menace grandit; tout comme la violence."

Ainsi Per Odensten parle-t-il d'Une lampe à ténèbres, roman saisissant et déroutant, véritable expérience littéraire d'une grande richesse thématique et philosophique qui n'hésite pas jouer avec les règles du langage. Le narrateur, un homme sans pouce, témoigne d'événements qui se sont déroulés dans ce camp, des manipulations qui font écho à la fois aux régimes totalitaires du vingtième siècle et à des crimes de guerre contemporains tels que l'Europe croyait sans doute ne plus jamais en connaître. Une méditation brillante et sensible sur la liberté et son prix, sur la responsabilité collective et la manière dont le pouvoir déforme les hommes.

Per Odensten a reçu pour ce roman le Prix littéraire du grand quotidien suédois Svenska Dagbladet.

"Problablement un futur classique de la littérature suédoise." (Aftonbladet)

"En fait, on ne peut se défendre en lisant cet admirable livre, de penser à Carlos Fuentes ou à Gabriel Garcia Marquez, sans parler de Kafka..." (Régis Boyer, extrait de la préface)


   
  Dernières parutions : Littérature suédoise