Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Marthe Richard
Existe en Poche

© Rue des Archives / AGIP
Photo : le 31 décembre 1951
 
Bookmark and Share

 
 
 Marthe Richard |  Elizabeth Coquart
De la petite à la grande vertu


 

Genre : Documents & actualité
Collection : Documents Payot
 
Grand format  | 302 pages.  | Paru en : Avril 2006  | Prix : 21.00 €

GENCOD : 9782228900768  | I.S.B.N. : 2-228-90076-1
Editions : Payot

 

Le 9 avril 1946, l’Assemblée nationale décidait la fermeture des maisons closes sur l’ensemble du territoire français. À cette loi l’Histoire a donné un nom : Marthe Richard (1889-1982). En dehors des mémoires très fantaisistes de l’intéressée, aucune biographie n’avait encore été consacrée à cette femme caméléon libérée des carcans et des préjugés, armée d’une ambition de fer et d’un grand sens de l’opportunisme. À seize ans, pour fuir la misère, Marthe Betenfeld se prostitue à Nancy. Un riche client tombe amoureux d’elle, l’enlève et l’épouse. En 1913, elle décroche son brevet de pilote et voltige dans les meetings. La Première Guerre mondiale fait d’elle une veuve mais aussi une espionne. Les Années folles la couvrent de gloire : elle épouse un officier britannique pour se retrouver veuve presque aussitôt, reçoit la Légion d’honneur, sillonne la France aux commandes d’un avion prêté par l’État. Ses aventures sont portées à l’écran, avec Edwige Feuillère dans le rôle de l’espionne.

Élue en décembre 1945 au conseil municipal de Paris, elle s’engage dans la lutte contre les maisons closes et la police des moeurs, mais tandis qu’elle parle asservissement des femmes, la classe politique pense épuration : il est temps de fermer ces lieux de collaboration active sous l’Occupation. Marthe Richard, qui n’est pas l’auteur de la fameuse loi, sera pourtant considérée comme la seule responsable de la fermeture. Elle se découvrira alors des ennemis prêts à tout pour la compromettre.


 


   
 
Elizabeth Coquart

Elizabeth Coquart a publié en 2003 La France des GI's. Histoire d'un amour déçu. Avec Philippe Huet, elle a signé plusieurs biographies dont Bourvil ou la tendresse du rire et Mistinguett, la reine.

   
   
  Dernières parutions : Documents & actualité