Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Nous-fils-d-Eichmann

Voir la quatriéme de couverture: Nous-fils-d-Eichmann

Existe en Grand format


 
Bookmark and Share

 
 
 Nous, fils d'Eichmann |  Günther Anders

Traduit de l'allemand par Sabine Cornille et Philippe Ivernel

 

Genre : Philosophie
Collection : Rivages Poche / Petite Bibliothèque | Numéro : 426
 
Poche  | 176 pages.  | Paru en : Avril 2003  | Prix : 7.65 €

GENCOD : 9782743611095  | I.S.B.N. : 2-7436-1109-X
Editions : Rivages

 

Les deux lettres ouvertes de Günther Anders adressées au fils d'Adolf Eichmann constituent un petit traité, avec mode d'emploi, sur la condition humaine aujourd'hui, considérée sous l'angle d'une catastrophe à répétition, qui entraîne l'obsolescence toujours croissante de l'humain lui-même. L'homme apparaît ici, de nouveau, comme le détenteur d'une capacité de production infiniment supérieure à sa capacité de représentation, et tout aussi bien à sa capacité de sentir. Dans ce contexte, l'idée même de responsabilité se trouve profondément atteinte ou profondément pervertie, de sorte que nous sommes tous, d'une manière ou d'une autre, des enfants d'Eichmann. Plus exactement, nous sommes tous devant un choix comparable à celui auquel Günther Anders confronte le destinataire de ses deux lettres : le choix de la continuité ou de la rupture. Un choix d'autant plus urgent que se réduit de jour en jour la marge de jeu dont dispose l'humain dans le monde tel qu'il devient.

 


   
 
Günther Anders

Günther Anders (Günther Stern) est né le 12 juillet 1902 à Breslau, actuellement Wrocław, en Pologne. Il est le troisième enfant des psychologues William et Clara Stern et mort le 17 décembre 1992 à Vienne. Penseur et essayiste allemand, Günther Anders a régulièrement récusé la désignation de philosophe.

Anders a reçu de nombreux prix dont le prix de la critique allemande (1967), le prix de littérature de l'Académie bavaroise des Beaux-Arts ("Bayerische Akademie der Schönen Künste") (1978), le prix de l'État autrichien pour la publication culturelle (1979), le prix de la ville de Vienne (1980), et le prix Theodor W. Adorno de la ville de Francfort (1983).

   
   
  Dernières parutions : Philosophie