Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Nous revenons comme des ombres

 
Bookmark and Share
 
Autres titres de Paco Ignacio Taibo II :
 
Ombre de l'ombre
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
La Vie même
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Cosa facil
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Quelques nuages
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
A quatre mains
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Le Rendez-vous des héros
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Pas de fin heureuse
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Même ville sous la pluie
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Jours de combat
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Ernesto Guevara, connu aussi comme le Che, I
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Ernesto Guevara, connu aussi comme le Che, II
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Rêves de frontière
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Hurler à la lune
Marc Behm
Format : Poche
Le Trésor fantôme
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
(Existe en Grand Format)
D'amour et de fantômes
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Adiós Madrid
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Des morts qui dérangent
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
(Existe en Grand Format)
Pancho Villa
Paco Ignacio Taibo II
Format : Grand format
Défunts disparus
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Pancho Villa, Tome 1
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
Pancho Villa, Tome 2
Paco Ignacio Taibo II
Format : Poche
La Bicyclette de Léonard
Paco Ignacio TAIBO II
Format : Poche

 
 
 Nous revenons comme des ombres |  Paco Ignacio Taibo II

Traduit de l'espagnol (mexique) par René Solis

 

Genre : Policier
Collection : Rivages/Noir | Numéro : 500
 
Poche  | 528 pages.  | Paru en : Mars 2004  | Prix : 10.65 €

GENCOD : 9782743612276  | I.S.B.N. : 2-7436-1227-4
Editions : Rivages

 

Au Mexique, en 1922, un Chinois anarchiste, un journaliste spécialisé dans les affaires criminelles, un avocat dont les meilleures clientes étaient des prostituées et un poète virtuose dans l'art du slogan publicitaire se retrouvaient au bar d'un hôtel pour jouer aux dominos. Paco lgnacio Taibo faisait son entrée dans le roman noir avec Ombre de l'ombre. Voici de nouveau les mêmes personnages. Nous sommes en 1941. Le Chinois est en train de construire une route dans la jungle du Chiapas lorsqu'il tombe sur une vingtaine de nazis contre lesquels il part immédiatement en guerre ; tué par eux, il devient l'iguane. Le journaliste est contacté par trois écrivains allemands et un rabbin ; ils lui expliquent que l'ascension de Hitler est le résultat d'une conspiration ésotérique. Le poète travaille comme agent secret pour le ministère de l'intérieur et déjoue les projets des sympathisants pronazis du gouvernement. Quant à l'avocat, réfugié dans un asile, il convoque ses anciens amis à une partie de poker avec Hemingway. Impossible de résumer une histoire où gravitent également Hitler (qui se pique à la caféine mexicaine), Otto Rahn, Hanussen, Graham Greene, Edgar Rice Burroughs, et que Taibo commente lui même en ces termes : «Le roman n'est pas là pour mettre de l'ordre dans le chaos. Le roman se fout de l'ordre. Le roman n'est pas né pour plaire aux amoureux de l'ordre. Il est là pour distraire par le vertige, pour mettre le bordel, pour en jouir, pour le remuer.»
On ne saurait mieux dire de ce livre foisonnant, placé sous la tutelle bienveillante d'Alexandre Dumas les héros sont quatre, comme les trois mousquetaires, et leurs retrouvailles ont lieu vingt ans après.

 
Probleme de chargement

   
 
Paco Ignacio Taibo II

Paco Ignacio Taibo II est né en 1949 à Gijón, dans les Asturies, en Espagne. En 1958, sa famille, de tradition socialiste, émigre pour le Mexique quand il a neuf ans pour fuir le franquisme qui sévit en Espagne. En 1967, il écrit son premier livre mais ce n'est qu'en 1976 qu'il publie son premier polar Jours de combats, où il met en scène pour la première fois son héros, le détective Héctor Belascoarán Shayne. Il choisit le pseudonyme de Paco Ignacio Taibo II pour se différencier de son père, célébrité de la télévision mexicaine.

Il a écrit une quarantaine de livres, ainsi que des biographies de Che Guevara et Pancho Villa. En  2005, il écrit avec le sous-commandant Marcos le roman Des morts qui dérangent. En outre, il est président de l'Association internationale du roman noir et collabore activement à l'organisation de la Semana negra, festival de littérature et de cinéma de Gijón.

   
   
  Nouveautés : Rivages/Noir