Logo Payot et Rivages

Nouveautés

       

 

Recherche dans nos catalogues:   Retour Par Auteur, Titre, Préfacier, Traducteur, ...

Un rajah blanc à Bornéo
Existe en Grand format


 
Bookmark and Share

 
 
 Un rajah blanc à Bornéo  |  Nigel Barley
La Vie de Sir James Brooke

Traduit de l'anglais par Bernard Blanc

 

Genre : Asie
Collection : Petite Bibliothèque Payot/Voyageurs | Numéro : 710
 
Poche  | 320 pages.  | Paru en : Mai 2009  | Prix : 9.15 €

GENCOD : 9782228904339  | I.S.B.N. : 2-228-90433-3
Editions : Payot

 

Né en 1803 à Bénarès, James Brooke fit ses armes dans la Compagnie des Indes orientales, acheta une goélette avec l'argent légué par son père et devint mercenaire au service du sultan de Brunei pour combattre rebelles et pirates. Il se vit offrir en récompense le Sarawak, territoire de Bornéo, où vivaient des coupeurs de têtes invétérés, les Dayaks.

Le règne du rajah blanc, qui débuta en 1841, établit la dynastie des Brooke jusqu'en 1946, mais James eut bien du mal à obtenir de l'Angleterre la reconnaissance du Sarawak comme Etat indépendant. Il mourut en 1868 au fin fond du Devonshire, presque oublié des Anglais mais devenu une figure de légende à Bornéo.


   
 
Nigel Barley

Ancien conservateur au British Museum, Nigel Barley (né en 1947) s’est rendu célèbre pour avoir marié l’ethnologie à l’humour. Les Éditions Payot ont publié ses livres dans des genres très différents. Après nous avoir régalé de ses mésaventures au Cameroun (Un anthropologue en déroute et Le Retour de l’anthropologue) puis en Indonésie (L’anthropologie n’est pas un sport dangereux), il s’est essayé à l’art de la biographie pour raconter la vie de Stamford Raffles, qui fonda Singapour en 1819 (L’anthropologue mène l’enquête) ; et enfin, avec la même verve, il a osé le roman pour raconter l’installation malheureuse à l’embouchure du Niger d’un pasteur britannique trop idéaliste (Le Dernier voyage du révérend).

   
   
  Dernières parutions : Asie